jeudi 30 novembre 2017

Wonder Woman, tome 1 : Warbringer - Leigh Bardugo




Résumé :

Un jour, elle sera la plus grande superhéroïne de tous les temps : Wonder Woman. Mais elle n’est encore que Diana, 17 ans, princesse des Amazones. Quand un bateau explose au large de son île, Diana porte secours à la jeune Alia, bravant ainsi l’interdiction faite aux Amazones d’accueillir des humains parmi elles. Et Diana pourrait le payer d’autant plus cher qu’Alia est une Warbringer : descendante d’Hélène de Troie, elle fait souffler partout un vent de discorde. Ensemble, de New York à la Grèce, les deux jeunes filles vont pourtant tenter de contrer la malédiction qui pèse sur Alia.



Ce que j’en pense :

Deux choses pour commencer cette chronique : j’adore Wonder Woman ET j’adore Leigh Bardugo. Alors forcément, j’étais obligée de lire ce livre qui m’a tout de suite tapé dans l’œil ! Surtout que pour avoir vu le film DC sorti cette année, j’avais beaucoup aimé le personnage de Wonder Woman. Avec ce livre, je me demandais vraiment ce que j’allais découvrir mais j’étais en tout cas très impatiente d’en savoir plus ! 

Diana vit isolée du reste du monde sur l’ile de Themyscira avec ses sœurs amazones. Loin du monde moderne et des événements qui vont avec, elle va pourtant se retrouver confronter à de nouvelles réalités par une rencontre inattendue. Alors qu’un bateau explose au large de son île, Diana n’hésite pas une seconde pour aller porter secours aux éventuels survivants, et c’est ainsi qu’elle aide Alia et l’accueille sur son île… pourtant interdite aux humains. Bravant cet interdit, Diana n’imagine pas que ce qu’elle vient de faire risque de chambouler son destin à jamais ! Alia étant en fait une Warbringer, elle représente un danger pour les Amazones mais aussi pour les humains alors pour réussir à modifier le destin de la jeune femme, Diana n’hésite pas à l’aider et à l’accompagner pour la première fois dans le monde des humains… un monde tout nouveau pour elle ! Commence une aventure faite de surprise, de dangers mais aussi de désillusions. En aidant Alia à rejoindre son frère, Diana espère également trouver une solution pour qu’ils échappent à leur sombre destin. 

J’ai adoré le personnage de Diana ! Elle a été exactement comme je l’imaginais, courageuse, forte, impliquée, intègre, pleine de valeur, bref une personnalité droite et pleine de surprises. J’ai aimé la découvrir sous ce nouvel angle, c’est-à-dire plus jeune et plus naïve. La façon dont elle découvre le monde humain est parfois assez drôle car tout est nouveau pour elle et sa logique n’est pas forcément la même que celle des humains, de même que pour ses priorités. L’héroïne de cet ouvrage est donc un vrai point fort de l’histoire et il en est de même pour les autres personnages selon moi. Même si j’aurais parfois souhaité qu’ils prennent plus d’importance, vis à vis de l’univers notamment, ils m’ont tout de même plu. Nous avons notamment Alia, le « binôme » de Diana dans cette aventure, une jeune femme à l’opposé de notre héroïne mais qui m’a beaucoup intrigué ! Je ne l’ai pas trouvé aussi touchante que Diana mais j’ai aimé sa façon d’être, sa façon d’assumer pleinement sa personnalité et son caractère un peu difficile. Elle peut être une peste mais l’assume pleinement et j’ai apprécié cela. S’il n’est pas facile pour elle de gérer le fait d’être une Warbringer et de tout ce que ça implique. D’autres personnages, plus ou moins importants, interviennent aussi dans l’intrigue avec notamment le frère d’Alia mais pas seulement. Tous jouent un rôle dans l’intrigue, dans la quête d’Alia et de Diana, mais aussi dans la découverte du monde par Diana ! 

L’univers mis en place par l’auteur est tout simplement extraordinaire ! S’il prend peut-être un peu trop le pas sur la place des personnages par moment, cela ne m’a pas gêné car je l’ai principalement ressenti au tout début du roman et progressivement tous les éléments semblent parfaitement se combiner. Je me suis vraiment laisser emporter par la plume de Leigh Bardugo (une fois de plus, j’adore tellement cette auteure). Les personnages, l’intrigue et l’univers s’entremêlent pour emporter le lecteur dans un monde qu’il connait et qu’il découvre en même temps ! L’action et les rebondissements sont au rendez-vous et on ne s’ennuie pas une seconde. C’est une très belle découverte et ça ne fait que confirmer mon amour pour Leigh Bardugo. 

D’ailleurs, COMME SI ÇA NE SUFFISAIT PAS, le tome 2 consacré à Batman sera écrit par Marie Lu (je l’adore), le tome 3 consacré à Catwoman sera écrit par Sarah J. Mass (je l’adore) et le tome 4 consacré à Superman sera écrit par Matt de la Pena (je n’ai lu qu’une de ses séries mais je l’ai beaucoup aimé). Bref je m’en vais sautiller de joie. 



Wonder Woman, tome 1 : Warbringer de Laigh Bardugo aux éditions Bayard (6 septembre 2017 - 580 pages).

3 commentaires:

  1. Aaah tu me donnes trop envie de le lire ! Surtout que j'adore Leigh Bardugo...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahah nous sommes donc dans le même cas :P Ce n'est pas mon préféré de l'auteur (je fais la fine bouche) mais il est quand même très très bien ! Surtout que ça concerne Wonder Woman (ce qui est quand même hyper cool :P)

      Supprimer
  2. Ahah nous sommes donc dans le même cas :P Ce n'est pas mon préféré de l'auteur (je fais la fine bouche) mais il est quand même très très bien ! Surtout que ça concerne Wonder Woman (ce qui est quand même hyper cool :P)

    RépondreSupprimer