mardi 28 novembre 2017

L'honneur de Preston - Mia Sheridan


Résumé :

Ils étaient deux frères – des jumeaux – je les aimais tous les deux, mais mon âme n'appartenait qu'à l'un d'entre eux. Toute sa vie durant, Annalia Del Valle a aimé Preston Sawyer. Elle a grandi dans une cabane dans Central Valley en Californie, mais a découvert la liberté, dans la ferme Sawyer vosine et auprès des garçons qui étaient ses seuls amis. Preston est amoureux de Annalia depuis son enfance. Il a réussi à le lui cacher jusqu'à ce que leurs mondes – comme leurs corps – sont entrés en collision par une chaude nuit d'été. Une nuit qui va bouleverser leur vie pour toujours. Après avoir disparu corps et âme pendant six mois Annalia est de retour en ville. Si Preston a échappé à son désespoir amoureux, son sens de l'honneur et sa fierté parviendront-t-ils à le retenir à nouveau, lorsque, l'objet de son désir de toujours, est de retour.

Comment fait-on pour dépasser les blessures du passé ? Réparer L'irréparable ?



Ce que j’en pense :

J’étais impatiente mais aussi inquiète à l’idée de débuter cette lecture. En effet j’ai adoré certains romans de Mia Sheridan, notamment Archer’s Voice ou encore La Promesse, mais j’ai aussi été déçu par certains d’entre eux. Je ne savais donc pas si cette nouvelle lecture serait une belle ou une mauvaise surprise mais déjà le résumé m’intriguait énormément ! 

Annalia Del Valle et Preston Sawyer sont unis par une amitié indéfectible depuis l’enfance. Même s’ils sont séparés par un certain nombre de barrières sociales, leur amitié dépasse cela et ils sont toujours là l’un pour l’autre. Annalia sait pertinemment qu’elle ne vit pas dans le même monde que Preston et son frère jumeau même si ces derniers n’ont jamais signifié la moindre différence entre eux. Annalia a toujours eu ce sentiment de ne pas forcément être à sa place pourtant son amitié envers les frères Sawyer, et particulièrement Preston, est essentielle pour l’éloigner d’une solitude qui l’effraye. Nous suivons nos deux héros, Preston et Lia, durant différents moments de leur vie, leur enfance, leur adolescence jusqu’au moment fatidique où un événement va modifier le cours des choses… Alors quand Annalia disparait sans raison pendant plusieurs mois, une véritable rupture se crée. À son retour, tout semble différent et en même temps rien n’a réellement changé. Mais entre Preston et Annalia qu’en est-il vraiment ? 

Annalia est une héroïne que j’ai tout de suite apprécié. Elle est douce, gentille et malgré sa situation elle tente de ne jamais montrer ce qu’elle ressenti vraiment. Je l’ai trouvé très touchante et je me suis vite attachée à elle, à sa personnalité et à sa situation. Même si parfois elle m’a agacé dans sa façon de gérer les choses, je voulais la secouer, lui faire ouvrir les yeux, qu’elle prenne conscience des choses, des sentiments des gens qui l’entourent… Elle m’a fait passer par beaucoup d’émotions ! Preston est aussi extrêmement attachant, très doux et posé, on sent qu’on peut se reposer sur lui, que c’est un homme droit et fidèle sur qui on peut compter ! Il tente de masquer autant qu’il peut ses émotions alors qu’il apparaît vite que ce qu’il ressent pour Annalia est plus fort que tout. Pourtant en disparaissant elle lui a brisé le cœur et il ne s’est jamais réellement remis de ce départ abrupt… À eux deux on a le droit à une dose d’émotions impressionnante mais ils forment réellement un duo qui m’a tellement touché… D’autres personnages gravitent autour d’eux mais il se dégage un quelque chose de tellement intense d’Annalia et de Preston qu’il est difficile de se concentrer sur autre chose ! 

Une fois de plus la plume de Mia Sheridan a su me convaincre et m’emporter dans un tourbillon d’émotions. On suit l’évolution de la relation de nos deux héros entre passé et présent, on espère avec eux, on est heureux avec eux, on est triste avec eux… Je ne vous cache pas que j’ai lâché plusieurs fois ma petite larme. Mia Sheridan sait vraiment manier sa plume pour nous toucher au plus profond de notre cœur ! 


L’honneur de Preston de Mia Sheridan aux éditions Hugo New Romance (9 novembre 2017 - 421 pages).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire