mercredi 22 novembre 2017

54 minutes - Marieke Nijkamp


Résumé :

10h08 - KEVIN 
Mec, il se passe quoi ? 
Réponds moi !

10h09 - SYLVIA 
Tyler est revenu.

10h11 - MATT
Claire j’ai trop peur.
Il tire sur les gens. Qu’est ce que je fais ? 
CLAIRE DÉCROCHE S’IL TE PLAÎT !

10h27 - AUTUMN 
Ça ne peut pas être vrai.
Ça ne peut pas être Ty.
Ça ne peut pas être mon frère. 

10h30 - TYLER
Aujourd’hui vous m’appartenez tous. 
Aujourd’hui vous allez m’écouter.



Ce que j’en pense :

J’ai tout de suite eu envie de découvrir ce livre de par le thème qu’il aborde, c’est-à-dire une fusillade au sein d’un lycée. J’avais envie de comprendre comment l’auteur traiterait du sujet, de quel côté nous serions. J’étais impatiente de commencer cette lecture et à peine reçu que je l’avais terminé. 

Claire, Sylv, Autumn, Tomas, Fareed, Matt, Chris, Tyler… Tous ces adolescents ont un point en commun, ils sont élèves au lycée Opportunity dans l’Alabama. En ce début de semestre, la vie scolaire reprend tranquillement son cours avec l’habituel discours de rentrée de la principale. Il est environ 10h, tous les élèves ou presque sont réunis dans l’auditorium du lycée à cette occasion. Un moment routinier et ennuyeux pour la plupart de ces adolescents qui n’écoute que d’une oreille les paroles de la principale et qui préfère discuter entre eux ou penser à la prochaine pause. Pendant ce temps Claire et Chris préparent déjà leur saison d’athlétisme en s’entrainant dans ce froid hivernal, Tomas et Fareed s’introduisent dans le bureau de la proviseur pour fouiller dans les dossiers des élèves. Chaque vie suit son cours, rien ne change. Mais à 10h05 Tyler arrive. Et Tyler est bien décidé à changer les choses, à ce que tout le monde l’écoute, à ce que tout le monde comprenne. À 10h05, le premier coup de feu retenti dans l’auditorium et la vie de tous ces élèves est irrémédiablement modifiée. 

L’auteur a choisi l’alternance des points de vue entre 4 personnages. 4 façons d’appréhender les événements. 4 façons de comprendre ce qu’il se passe. 4 situations bien différentes. Nous avons ainsi Sylvia, ou Sylv, qui est dans l’auditorium au moment des faits. Elle connaît Tyler, elle sait qui il est vraiment, et elle sait qu’il veut sa mort. Terrorisée Sylvia nous permet de mieux découvrir la personnalité de Tyler de par ce qu’elle a elle-même vécue. Nous suivons aussi Autumn, la copine de Sylv, mais aussi la sœur de Tyler, elle aussi présente dans l’auditorium. Entre passé et présent nous découvrons son histoire mais aussi celle de son frère. Il y a aussi Tomas, le frère jumeau de Sylv. En pleine fouille du bureau de la principale, il n’est pas dans l’auditorium lors du premier coup de feu mais comprend bien vite que sa sœur, elle, y est, et plus en danger que jamais… Enfin il y a Claire. Occupée à préparer sa saison d’athlétisme elle entend les bruits de la fusillade et comprend vite qu’il se passe quelque chose d’anormal, que le pire est en train d’arriver et que son petit frère Matt est malheureusement lui directement confronté au pire. Nous suivons ces 4 personnages directement car les chapitres alternent entre leurs points de vue. L’auteur ne les a pas choisi au hasard car tous ont un lien direct avec Tyler, le tireur. Frère, petit-ami, ennemi, bourreau… tous ont une histoire avec cet adolescent et tous ont une manière différente de le connaître. Grâce à eux nous apprenons donc à connaître Tyler, le personnage au cœur des événements, mais aussi d’autres personnages plus secondaires mais non moins touché par ce qu’il se passe. Nous découvrons les événements sous quatre angles différents mais c’est aussi une façon de comprendre comment on a pu en arriver au pire comme cela… 

Ce roman est troublant, touchant, bouleversant et criant de vérité. J’ai tout de suite été happé par l’histoire, par la tournure des événements et j’ai rapidement été entraîné par un flot incontrôlable d’émotions. On se sent dans la peau de ces personnages qui vivent les événements, de l’intérieur ou de l’extérieur, on ressent leur peur, leur impuissance, leur incompréhension… On s’attache à eux et on espère que tout ira bien même si au vu de la situation on comprend vite que l’espoir n’est pas franchement de mise. C’est un livre brutal, mais très bien écrit, qui nous prend aux tripes. Une fois refermé on ne peut pas oublier ce que l’on vient de vivre. Je ne vais pas vous mentir, j’ai pas mal pleurer, j’ai été terrorisé et j’ai essayé de comprendre ce qu’il se passait. Comment ce frère, cet ami, cet adolescent a-t-il pu entrer dans une telle folie meurtrière ? On rattache forcément des romans comme celui là à des histoires vraies et cela nous fait réfléchir sur des petits détails, sur des incertitudes et sur ce genre d’horreur.

Ce roman est inoubliable et bouleversant comme jamais. La plume de l’auteur est très douce et j’ai apprécié cela en contraste de l’histoire que nous vivons. Je ne peux que vous le conseiller ! Ne vous attendez pas à ressortir indemne de cette lecture car les émotions sont plus présentes que jamais de la première à la dernière page. 


54 minutes de Marieke Nijkamp aux éditions Hachette Jeunesse (2 novembre 2017 - 304 pages).

6 commentaires:

  1. j'ai vraiment très envie de découvrir ce livre et ton avis me donne encre plus envie de le découvrir!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu verras c'est vraiment un très beau roman ! Très bien écrit et bouleversant ! Je te le conseille en tout cas ;-)

      Supprimer
  2. Ta chronique me tente tellement ! Il y a eu beaucoup d'avis positifs sur ce roman ! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te le conseille, il vaut le détour :-)

      Supprimer
  3. Tu me donnes très, très envie de le lire!!!

    RépondreSupprimer